Paul Walker : nouvelles révélations concernant son accident, Porsche était au courant des défauts de fabrication de son véhicule

Paul Walker : de nouvelles révélations concernant la mort de l’acteur

Plus de trois ans après la disparition de l’acteur emblématique de la saga « Fast & Furious » lors d’un accident de voiture au volant de sa Porsche, de récentes révélations dévoilent que le fabricant allemand avait connaissance de certains défauts de fabrication présents sur ce modèle.

Le 30 novembre 2013, Paul Walker a trouvé la mort à la suite d’un terrible accident de voiture à Santa Clarita. La Porsche Carrera GT de 2005 conduite par Roger Rodas, un ami de l’acteur, avait percuté un arbre à une vitesse très élevée, puis s’était enflammée après l’impact. La veuve de Paul Walker avait alors décidé d’attaquer en justice le fabricant allemand, estimant que la voiture en question n’était pas homologuée en matière de sécurité, notamment en raison de l’absence de système anti-incendie du réservoir d’essence.

Le conducteur comme seul coupable ?

Après les faits, les enquêteurs chargés de l’affaire avaient conclu que le conducteur roulait à près de 160 km/h, une vitesse qui expliquerait la perte de contrôle du véhicule, et en avril dernier, soit plus de 2 ans après l’accident, le tribunal de Los Angeles avait fini par innocenter le constructeur automobile.

Cependant, la famille de la star reste persuadée que « s’il n’y avait pas eu tous ces défauts au sein du modèle Porsche Carrera Gt, Paul Walker serait encore en vie aujourd’hui ». Près d’un an après que Porsche ait été innocenté, de nouvelles révélations semblent prouver que le fabricant automobile avait connaissance de certains défauts présents sur le modèle en question.

Porsche au courant des défaillances de son véhicule !

Des e-mails venant d’employés de Porsche prouveraient que certaines défaillances de la Carrera GT ne leurs étaient pas inconnues, et d’après le site TMZ un collaborateur aurait même essayé d’avertir ses collègues ! L’un d’entre eux lui aurait simplement répondu : « Ce serait une excellente nouvelle pour les propriétaires restants, car la GT devient plus rare. »

« Toute entreprise éthique aurait retiré la voiture du marché ou, du moins, averti le public de ses dangers », a alors déclaré Jeffrey Milam, avocat de la fille de l’acteur. Le juriste a par la suite demandé au juge d’imposer des sanctions appropriées à la marque allemande pour avoir caché de manière délibérée les nombreuses défaillances de la Carrera GT à sa clientèle.

Category: Buzz
About The Author
-

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>